Les Amis des Moulins de Régusse

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

L'histoire de nos moulins

L'histoire de nos moulins

Il est difficile de déterminer avec précision la date de construction de ces deux moulins. La coutume et le bouche à oreille les font apparaître  au 13 ème et 14 ème siècle. Un article de M. Marcel JEAN dans "Moulins de Provence" bulletin n°7 du 1991 fait l'analyse suivante.

La commune de Régusse possède sur son territoire deux moulins à vent construits à vingt mètres l'un de l'autre, en bordure de l'ancienne route allant de Régusse à Barjols. La langue de terre qui les supporte est située sur le flanc du plateau où s'élève le village.

Ce sont deux tours d'environ six mètres de hauteur et de diamètre, ce qui est la norme en Provence. Il est difficile de déterminer la date de construction de ces deux bâtiments.

Le premier document connu à ce jour, faisant état de la vie sociale de la communauté, est la transaction de 1422 entre Marguerite de Trians, dite la Dame de Régusse et les habitants du lieu. Dans cette charte, après l'acte de reconnaissance des habitants envers la dite Dame, cette dernière accorde ou confirme certaines libéralités aux régussois. Mais dans la charte il n'est pas question d'un moulin.

C'est en 1565, dans l'acte d'évaluation des terres de la Seigneurie demandé par Antoine d'Albert, que l'on trouve la mention d'un moulin à Régusse. Effectivement un an avant, en 1564, Antoine d'Albert avait acheté pour 6000 écus de 4 florins la Seigneurie et son terroir à Pierre de Castellane descendant de Marguerite de Trians. Lors de l'énumération pour l'évaluation du terroir de la Seigneurie les experts citent: " Aussy certaine tour que par cy-devant soulait servir de moulin à vent hors le lieu aux huis toutes descouvertes estant les murailles presque toutes en ruines".

Quand ce moulin en ruine a-t-il été construit?

Il est probable qu'il n'existait pas avant 1422, la transaction n'en parle pas. Mais en ruines en 1565, il a dû être bâti avant 1500...

Nous ne possédons malheureusement aucun document entre 1422 et 1564.

De quand date le second moulin?

Le Consul de Régusse déclare lors de l'affouagement de 1698 " que les habitants som obliger daller une lieue et demie loin du lieu lors qu'il veulent fere moudre leur grain atandu quil ni a dans leur terroir que deux moulins à vent qui ne tournem que lors qil fait vem cequi est for casue". Dix ans plus tôt en 1687, les deux moulins existaient car dans un acte entre particuliers il  est question de "la rue allant aux moulins".

Pourquoi deux moulins en un lieu qui semble n'être point propice, puisque déjà  en 1565 le moulin existant était en ruine?

Après avoir étudié et le sol et les bâtiments il apparaît que :a) le premier édifice est construit sur fondations en plein sol.

A) la vue d'un début de fouille extérieure les fondations actuelles semblent s'appuyer sur un mur plus ancien.

B) le deuxième moulin a été construit une vingtaine de mètres plus loin sur voûte édifié et remblai. Le moulin est donc bâti sur remplissage. Ce remplissage exécuté pour prolonger le tertre sur lequel le premier moulin a été édifié probablement afin de dégager ce deuxième moulin de la masse du village et donner plus d'emprise au vent dominant.

Si cette hypothèse s'avère exacte, elle contient la réponse à la double question: pourquoi deux moulins et lequel est le plus ancien?

Après avoir construit le premier moulin, la production de farine n'étant pas assez importante faute de vent, le seigneur fait construire après prolongement du tertre par remblai un second moulin sur masse creuse.

L'encadrement de la porte, fermant la voûte sous le moulin, date certainement du XVII siècle, puisqu'il existe déjà en 1687. Ce moulin plus éloigné du village serait donc le dernier en date.

Les moulins ont-ils été utilisés après 1698 ?

Les registres de l'état civil attestent un meunier au village jusqu'à la révolution.

Ce bref historique ne peut être qu'une esquisse de l'étude de ces moulins, bien des questions restent en suspens. Pendant combien de temps les moulins ont-ils produit ensemble ?Ont-ils réellement fonctionné ensemble ? Quelle a été leur rentabilité économique ? 

Une recherche plus approfondie pourrait apporter d'autres éléments de réponse. D'après un acte du notaire Rigordi en 1567 Régusse possédait aussi dans ces murs un moulin à huile puisque le "mollinier" d'alors achète une terre.

 

Images en vrac


Connaitre les moulins

L'histoire de nos moulins

Lire la suite...
 

Les mots pour en parler.

Lire la suite...
 
Les essences utilisées
Lire la suite...