Les Amis des Moulins de Régusse

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Les Amis des Moulins de Régusse
Informations CORONA VIRUS

 

L’ensemble du bureau élargi à 10 personnes du conseil d’administration a décidé :
Le vide grenier début juillet est annulé.
La fête des moulins est annulée.
Le loto du 15 août est annulé.

Les visites reprendront à partir du week-end de la pentecôte en respectant un protocole stricte ( cliquez ici ) de protection sanitaire. ( Gel , masque gestes barrières distanciation, limitation du nombre de personnes dans les moulins.)

Horaires

Juin, septembre et jours fériés : ouverture des moulins le dimanche de 10h00 à 13h00

Juillet et août : du lundi au samedi ouverture tous les soirs de 18h00 à 20h00.

                            Les dimanches et jours fériés de 10 h00 à 13h00.

Merci de votre compréhension


Les deux moulins qui font la fierté de Régusse sont d'origine indéfinie. Les documents attestent d'un moulin en ruine en 1565. Nous pensons qu'il a dû être bâti à la fin du 15ème siècle. Le moulin ailé est complètement opérationnel. Il a été restauré en 1995 sous l'impulsion de la mairie de Régusse. La mise en service a eu lieu en mai 1996, l'inauguration a eu lieu le 3 août 1996, en présence de M. Hubert Falco. Sénateur, alors président du conseil Général, de M.Farhner architecte des bâtiments de France, de M. René Roux Maire de Régusse et de tous les officiels. Les travaux de maçonnerie, pour la remise en état des tours, ont été confiés à l' entreprise Artibat de Régusse. La restauration du mécanisme, de la charpente et du toit ont été réalisés par les "Charpentiers du Haut Var" au Muy, dont le gérant, M. Aujogue est un ancien "Compagnon charpentier du tour de France". Six mois furent nécessaires pour reconstituer cet ensemble conformément aux plans originaux des moulins de Provence (1640) tel que les moulins Saint Roch de Grimaud ou de Daudet à Fontvieille. La tour et le toit du deuxième moulin ont été refaits, il ne posséde pas de mécanisme, il est utilisé en musée agraire.
 

Des documents d'archives de la commune voisine de Barjols dont Régusse dépendait, démontrent qu'en l'an II de la révolution (1793) les moulins produisaient 52 tonnesalt de farine complète par an.

Plusieurs fois par an une équipe de meuniers volontaires oriente les ailes au vent dominant, grée les voiles sur les ailes et la magie du vent fait son effet. Le lourd mécanisme démarre, l'arbre en chêne entraîne la grande roue. Les alluchons font vivre la lanterne et la meule tournante se réveille et broie le grain.

 

Images en vrac

Identification

Qui est en ligne

Nous avons 11 invités en ligne

Recherche

Connaitre les moulins

L'histoire de nos moulins

 

Les mots pour en parler.

 
Les essences utilisées